Les échelles du temps

1-Leséchellesdutemps
Les échelles du temps, modélisation 3D en cours de fabrication

    Les échelles du temps nous ouvre ses portes: une invitation qui laisse le regard entrer, aspiré dans ce cône métaphorique. Le voyage intérieur débute sur les traces d’une personne absente, d’une empreinte laissée sur une route à double sens. La vision de cette perspective volontairement accentuée révèle une présence qui paraît encore plus lointaine, un objet légendaire sortie d’un conte .

   L’espace initial prend la forme, la couleur du chapeau de Merlin l’enchanteur. Un passage introspectif qui nous plonge ainsi dans les réminiscences de l’enfance. L’histoire s’enrichit alors d’un effet magique, évoquant une source d’inspiration infinie. Cette corne d’abondance de l’imaginaire vient exaucer nos souhaits, nos désirs cachés. En s’approchant d’unpeu plus près, la texture nervurée des parois fait apparaître la corolle d’une fleur. Par effet de synesthésie, la surface révèle une sensation olfactive. Violette ou pensée, celle-ci diffuse son parfum, sa saveur nous enivre de son cœur flash à la fraîcheur d’un pistil flamboyant.

   L’expérience d’un souvenir plus profond va apparaître un peu plus loin dans un inconscient géographique. En arrière-plan une flèche s’enroule, s’accroche à la cime de la corne. Cette pointe est un repère spatial, une origine où la mémoire prend naissance et se gradue comme une frise.Grosplanechelledutemps3

   A l’extrémité de cette échelle, une perfusion se suspend et laisse échapper une pluie de perles_; cette averse du passé peut être parfois douloureuse. A l’image des fantômes masqués de Miyazaki qui se dilue sous l’averse, l’on discerne les contours d’entités qui se dessinent à travers la transparence de cette poche d’eau et de larmes. L’ascension sur cette règle émotionnelle renvoie au lien intime qu’elle noue avec la fleur du présent.

    Au centre de la pensée, sur cette passerelle de marbre, une chevelure flamboie comme la torche des dieux. L’architecture de la structure se compose autour de ce Graal. Une pièce centrale, qui anime l’exosquelette, alimente le fonctionnement général de la morphologie. Sur l’ensemble du champ visuel, de petites graines lumineuses se diffusent au sol. Des gouttes temporelles viendront arroser ces petites projections d’avenir.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  RECHERCHES ET CONCEPTION 3D

  EXTRAVERSIONS PAYSAGEES